Mettre ses limites face aux autres…

direnon

Mettre ses limites face aux autres est difficile pour beaucoup de personnes….

On a peur d’être jugé, de ne pas être aimé. Souvent, on n’a pas appris à dire non étant jeune. Mais de la force de mettre ses limites dépend notre capacité d’être heureux…

Pour savoir dire Non, il est nécessaire d’avoir une bonne estime de soi. Oui encore et toujours. S’estimer suffisamment pour ne pas craindre de contrarier son interlocuteur. A moins de vouloir se poser éternellement comme victime et subir ses propres contraintes…

savoir-dire-non-2

Pour « poser ses limites » , il est capital d’entretenir une bonne relation avec soi d’abord, puis avec les autres….

Prendre conscience de ce qu’est la notion de « son » territoire avec ses besoins, ses valeurs et ses propres limites, permet de s’approprier une légitimité, et d’accepter l’idée que l’autre va jusqu’où je le laisse aller. Entre alors dans le jeu relationnel, sa propre responsabilisation dans la relation….

Notre capacité à mettre nos limites est directement proportionnelle à notre estime de nous-même : plus nous nous respectons, plus nous aurons de la facilité à mettre nos limites. Si nous rencontrons des gens qui empiètent constamment sur notre territoire ou qui abusent de notre bonté, c’est un signe indéniable que nous avons besoin de mettre plus clairement nos limites….

Ceux qui refuseront de respecter nos limites ne méritent pas faire partie de notre vie !!!!!

maxresdefault.jpg

Mettre ses limites, ça ne veut pas dire rejeter les autres ou être moins généreux envers eux, ça signifie cesser de se rejeter soi-même et commencer à être plus généreux envers soi-même.

Ce n’est pas de l’égoïsme : c’est de l’estime de soi. Et c’est la base du bonheur….. ❤

Comment définir ses limites ?

– Quelles sont mes propres limites et celles que je pose aux autres?
– Qu’est-ce que je fais quand une personne enfreint mes limites?
– Quelles sont mes limites aidantes? 

  • Celles qui me permettent de protéger mon espace tout en respectant l’espace de l’autre….
  • Celles qui me permettent d’être en accord avec moi-même….
  • Celles qui préservent mon énergie, mes besoins vitaux et légitimes….
  • Celles qui me permettent d’avancer et d’évoluer vers mon accomplissement et mon bien-être….

 

  • Capture

Comment poser ses limites ?

Vous défendre :

Comment trouver le meilleur compromis entre le laisser faire (comportement passif) et les réactions extrêmes (comportement agressif) qui pourraient nuire à vos relations ?

Il s’agit de la communication assertive….Comment procéder ?

1. ‘Non’ est votre meilleur allié…  La première étape vers l’assertivité est d’oser dire ‘non’.

2. Arrêtez avec les ‘désolé’… Lorsque vous voulez expliquer vos préférences, le mieux est de ne pas vous étendre dans des excuses….

3. Utilisez votre langage corporel….  Regardez la personne lorsque vous mentionnez vos préférences. Tenez-vous bien droit, souriez et adoptez une attitude détendue. Parlez lentement, de manière bien audible et faites connaître votre point de vue. Restez calme, même si l’autre est fâché, émotif ou sur la défensive. Donnez une réponse constructive et précisez que vous voulez mettre fin à la discussion….

Prendre à son compte cette demande et réinvestir le « Je »….

Apprendre à dire Non, c’est réellement apprendre à dire de vrais Oui…

SACHONS DIRE NON CHAPITRE FINAL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s