Avez vous des « états d’âme » ?

Capture

 

Différencier les sentiments, les émotions et les « états d’âme »…..

Les sentiments et les émotions font partie intégrante de notre vie en réaction à ce qui se passe dans l’environnement et en particulier avec les autres. Ils sont toujours présents et accompagnent toutes nos actions même si nous n’en avons pas conscience…..
Les états d’âme font aussi partie de notre vie, mais sont plutôt des réactions internes de notre cerveau…..

etat

  • L’émotion est une réponse de notre cerveau , à un événement extérieur, à quelque chose qui nous arrive. Nous ressentons tout à coup quelque chose de très fort qui nous envahit pendant un moment, et parfois nous submerge….Par les réactions qu’elles produisent, ce sont des « agitateurs sociaux » qui       modifient notre relation aux autres et au monde……
  • Les sentiments sont quelque chose de durable et de précis , qui résultent des émotions ressenties, mais qui en restent la composante durable, après intervention des fonctions cognitives intelligentes. Ils impliquent une appréciation que l’on retrouve dans l’expression « avoir le sentiment de »….  Ils gèrent nos émotions, nos pensées, nos actions, nos paroles.
    On aime ou on apprécie quelqu’un ou quelque chose; on éprouve de l’affection, de l’amour ou de la passion, de la jalousie, de la compassion, de la pitié pour quelqu’un….
  • Les états d’âme sont différents, car ce sont plutôt des « états internes », qui peuvent même être « autoproduits » par notre cerveau. 
    Ils sont aussi une conséquence de nos émotions, et des événements extérieurs, mais ils sont moins intenses, plus durables et plus flous. Ils sont faibles et discrets, mais ont de la ténacité, et donc sont influents autant que les sentiments, mais de façon plus inconsciente et sournoise, avec un impact plus global que les émotions…. Ils compliquent notre perception des événement avec un flou subjectif, mais représentent souvent aussi une perception plus complexe et subtile. Plus que nos rapports avec autrui, ce sont des « agitateurs interne », qui modifient nos rapports internes et notre vision du monde…. Ils peuvent aussi préparer Ie terrain qui facilitera les émotions ultérieures : la morosité facilitant les coups de cafard et de tristesse, le ressentiment préparant les flambées de colère, la panique explosant après l’anxiété….

 

Capture

 

Les états d’âme :

On peut s’y noyer et c’est ce qu’on appelle la rumination, ou au contraire refuser de s’y pencher, ce qui est alors la fuite de soi…..

Ruminer : c’est se focaliser, de façon répétée, circulaire, stérile, sur les causes, les significations et les conséquences de ses problèmes, de sa situation, de son état, c’est s’enliser dans des « pourquoi » flous et sans fin.

Etat-dAmes

Pour sortir de ce type de situation :

1. Essayer d’être conscient(e) et de lister ses états d’âme, pour mieux s’en sortir…..

2. Limiter les dérapages en pensant le moins possibles aux remords et regrets, c’est à dire au passé….

3. Penser à l’avenir, avoir des projets, partir des rêves, voir ce qu’il y a de réaliste dedans et les transformer en objectifs, puis s’en donner les moyens…..

4. Profiter le plus possible des instants présents, de toutes les petites joies de tous les jours, la moisson des activités et instants heureux…..

 

La sérénité et le bonheur passent par la maîtrise de nos états d’âme, mais évidemment c’est plus facile si nous somme optimistes plutôt que pessimistes.

Publicités

2 réflexions sur “ Avez vous des « états d’âme » ? ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s