Ne fais pas d’une personne une priorité….

Ne-fais-pas-d-une-personne-ta-priorite-quand-pour.jpg

 

Ne fais pas d’une personne une priorité quand pour elle tu n’es qu’une option….

On ne devrait accorder de l’importance qu’aux personnes qui nous apprécient, et ne pas faire une priorité de celles pour qui font de nous une option.

Si la plupart du temps ,c’est une chose difficile à faire, c’est généralement parce que bien souvent on espère que l’égoïsme se transforme en reconnaissance et en intérêt mutuel.

Cependant,on fait passer les volontés des autres avant notre bien-être, on se voile la face pour ne pas voir les évidences, et on n’écoute pas nos besoins affectifs ; bref, on est le prisonnier de l’égoïsme de l’autre…..

priorité

 

Avec le temps, j’ai appris la subtile différence qu’il y a entre prendre la main de quelqu’un et enchaîner une âme.

Avec le temps, j’ai appris qu’aimer, ce n’est pas s’appuyer sur quelqu’un, et que ce n’est pas parce qu’on est aux côtés de quelqu’un qu’on est en sécurité.

Avec le temps j’ai compris que seuls ceux qui sont capables de vous aimer avec vos défauts, sans prétendre vous changer, peuvent vous apporter tout le bonheur que vous désirez.

Avec le temps, vous vous rendez compte que si vous êtes aux côtés de cette personne seulement pour ne pas être seul, irrémédiablement vous finirez par ne pas vouloir la revoir.

 Avec le temps, vous vous rendez compte que les vrais amis valent bien plus que tout l’or du monde.

Avec le temps, j’ai compris que les vrais amis se comptent sur les doigts de la main, et que celui qui ne lutte pas pour eux tôt ou tard se verra entouré seulement de faux amis.

Avec le temps, j’ai appris que les propos que l’on peut tenir lorsqu’on est en colère peuvent continuer à blesser ceux qui à qui vous les avez adressés tout au long de leur vie.

Avec le temps, j’ai appris à tout excuser, mais le pardon est réservé aux grandes âmes…

Avec le temps, vous vous rendez compte que chaque expérience vécue avec une personne est unique.

Avec le temps, vous vous rendez compte que celui qui humilie ou méprise un être humain tôt ou tard souffrira quatre fois plus intensément des mêmes humiliations ou du même mépris.

Avec le temps, j’ai appris à construire tous mes chemins dans le présent, car le terrain du futur est trop incertain pour qu’on puisse y faire des plans.

Avec le temps, j’ai compris que si l’on force les choses, finalement, tout ce que l’on récoltera, c’est qu’elles ne se produiront pas dans le cadre que l’on aurait espéré.

Avec le temps, vous vous rendez compte qu’en fait, le meilleur, ce n’est pas le futur, mais le moment que vous êtes en train de vivre…..

 

Malheureusement…on ne comprend tout cela qu’avec le temps….

Cela ne veut pas dire que le temps dit tout ni qu’il guérit toutes les blessures.

C’est à nous de négocier les sentiments de notre dialogue interne, en faisant clairement allusion à nos conflits personnels dérivés de l’égoïsme des autres.

Cela signifie qu’on doit prendre position et se réaffirmer sans laisser les autres profiter de nous par peur du rejet ou de l’affrontement.

Apprenez à offrir votre absence à ceux qui ne savent pas apprécier votre présence…..

De cette façon, quand a lieu une situation d’inégalité et qu’on remarque que quelqu’un essaie de profiter de nous ou d’annuler notre volonté par son égoïsme, on se sentira moins désemparé, et on sera plus à même de mener à bien ce qu’on a imaginé, afin de passer des paroles aux actes.

Il est important que l’on apprenne à dire NON, à faire valoir notre présence et à chercher en nous un allié pour faire face à ces relations basées sur l’inégalité et sur l’égoïsme de personnes qui ne pensent qu’à elles……

Avec le temps, j’ai appris que je ne manque pas à ceux qui ne me cherchent pas….

Quand au fil du temps, une personne ne nous offre rien de plus que des rejets et de l’indifférence, on a du mal à croire qu’elle puisse s’intéresser à nous ou nous aimer, et qu’on puisse lui manquer.

Même si nous méritons tous de nous sentir respectés et aimés par les autres, ce n’est malheureusement pas toujours le cas ; souvent, au cours de notre vie, on doit faire face à l’insolence et la déception.

 
fille-ange-ciel-305x200

 

L’indifférence et le rejet génèrent en nous une grande souffrance émotionnelle tout à fait comparable à la douleur physique ; on ne doit pas la mésestimer.

Il a été prouvé que l’indifférence stimule les mêmes zones cérébrales que la douleur physique, et par conséquent, elle peut être tout aussi insupportable mentalement.

Avec le temps, vous apprendrez à vous respecter et à vous connecter émotionnellement à ceux qui le méritent….

Avec le temps, vous apprendrez à vous respecter et à prendre de la distance par rapport à l’indifférence des autres ; à reconsidérer vos relations et à prêter attention à vos besoins émotionnels ainsi qu’à ceux des autres.

taimais-ne-savais-maimer-moi-375x195

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s