Comprendre l’anxiété …..

Capture

 

Anxiété ? Anxieux ? Peur ? Panique ? Phobie ?

Votre cœur se met à battre plus vite ?

Vous êtes parfois pris de vertige ?

Il y a alors de bonnes chances pour que ce soit une crise d’angoisse. L’anxiété est un des troubles dont on entend le plus parler.

Vous pouvez entendre parfois que telle personne éprouve de l’anxiété ou souffre d’un trouble anxieux mais vous avez du mal à vous le représenter.

Si vous n’en êtes pas affecté, il est difficile de vous imaginer ce que signifie l’anxiété ou le trouble anxieux pour quelqu’un. Souvent, les gens atteints d’anxiété savent même que l’anxiété n’est pas justifiée mais ils ne savent pas comme combattre cette anxiété.

 

cercle-vicieux

Qu’est-ce que l’anxiété ?

C’est un trouble émotionnel qui se manifeste par un sentiment d’insécurité.

Votre corps est votre meilleur ami, il cherche à vous protéger.

 Il convient dans un premier temps de le rassurer.

Un mal de dos, un sommeil agité, une migraine qui revient souvent…..se sont des signes que votre corps vous envoie (ou votre âme, par l’intermédiaire de votre corps, souvenez-vous de la relation corps – âme – esprit).

 Si vous n’écoutez pas ces signes, votre inconscient n’a pas d’autres moyens pour vous faire réagir.

L’anxiété est caractérisée par un sentiment d’appréhension, de tension, de malaise, de terreur face à un péril de nature indéterminée.

L’anxiété a diverses définitions. La définition la plus courante de l’anxiété est la suivante :

L’anxiété est une émotion causée par une menace observée ou vécue, qui mène le plus souvent à un évitement ou une esquive de celle-ci.

L’anxiété est donc une réaction à quelque chose qui vous fait peur, ce qui va mener à un comportement d’évitement ou à des émotions intenses en cas de confrontation. L’anxiété est un mécanisme naturel qui, aux origines, nous aidait à survivre..

Pourquoi alors certaines personnes sont-elles atteintes d’un trouble anxieux et les autres pas ?

Tout le monde porte en soi le potentiel pour développer un trouble anxieux. Néanmoins, toute la population ne souffre pas de trouble anxieux car différents facteurs sont nécessaires pour développer un trouble anxieux.

Il est tout a fait logique de ressentir quelque fois de l’anxiété, celle-ci devient pathologique lorsqu’elle est irrationnelle et excessive, qu’elle provoque une grande détresse et altère la qualité de vie.

On parle alors de troubles anxieux, qui peuvent prendre la forme d’anxiété généralisée, et/ou une forme plus aigue avec des attaques de panique. La prise en charge comporte une thérapie et des médicaments lorsqu’ils sont indispensables….

 

Capture

Capture

 

L’anxiété est anormale quand :

  • Elle n’est plus liée à des événements de la vie et qu’elle survient sans raison ;
  • Elle devient un état permanent ;
  • Elle perd sa fonction d’aide aux changements de la vie et elle favorise davantage la répétition ou la limitation des comportements que les possibilités d’adaptation du sujet ;
  • Elle est une souffrance aboutissant à une demande de soins ;
  • Elle s’intercale entre des attaques de panique ou elle s’associe à des états névrotiques, psychotiques ou hypocondriaques ;
  • Elle se complique d’états dépressifs ou de phénomènes de dépendance (pharmacologique, alcoolique, toxicomaniaque, relationnelle).

L’anxiété peut aussi être l’un des éléments constitutifs de nombreuses affections :

  •  Maladies psychiatriques : l’anxiété des psychoses est fréquente, souvent majeure et parfois masquée :schizophrénie, dépression…
  •  Atteintes du système nerveux central : maladie vasculaire ou dégénérative (Parkinson), épilepsie…
  •  Maladies endocriniennes ou métaboliques : hyper ou hypothyroïdie, hyper ou hypoparathyroïdie, hypercorticisme, hypoglycémie, phéochromocytome…
  • Maladies organiques : asthme, angine de poitrine…
  • Intoxications : corticoïdes, alcool…
  •  Syndromes de sevrage : barbituriques, alcool…
  •  Ménopause

Enfin l’anxiété peut être un trait de personnalité simple (personne anxieuse) et donc soit une disposition permanente, soit un état transitoire survenant dans certaines circonstances.

Elle comporte au moins six symptômes parmi une liste de dix-huit :

  • Tremblements, tressautements ou impression de secousses ;
  • Tension, douleurs ou endolorissement musculaires ;
  • Fébrilité ;
  • Fatigabilité ;
  • Souffle coupé ou sensations d’étouffement ;
  • Palpitations, tachycardie ;
  • Transpiration ou mains froides et moites ;
  • Sécheresse de la bouche ;
  • Etourdissements ou lipothymies ;
  • Nausées, diarrhée ou gêne abdominale ;
  • Bouffées de chaleur ou frissons ;
  • Boule dans la gorge, difficultés de déglutition ;
  • Sensation d’être survolté ou à bout ;
  • Réaction de sursaut exagéré ;
  • Difficultés de concentration ou trous de mémoire ;
  • Difficultés d’endormissement ou sommeil interrompu ;
  • Irritabilité…..

93221778

Voici des choses importantes sur l’anxiété dont personne ne parle: 

1. Vous pouvez être sociable malgré l’anxiété.

Beaucoup de gens aiment être entourés de leurs amis et de leur famille, mais ne sont pas toujours capables de contrôler entièrement l’anxiété. Ils sont dans une situation inconfortable, ils veulent être seuls mais ils veulent aussi entourés de gens.

2. Vous êtes hypersensible.

Même si vous ne voulez pas l’être, lorsque vous êtes dans un état de panique, votre corps vous oblige à être dans un état d’hypersensibilité.

3. Elle est différente pour tout le monde.

Certaines personnes sont très extraverties à ce sujet et vous le feront savoir de vive voix. D’autres, gardent tout pour eux et vous ne le saurez jamais tant qu’ils ne vous l’auront pas dit.

4. Les médicaments ne fonctionnent pas toujours.

La plupart des gens sont mal diagnostiqués et reçoivent les mauvais médicaments qui ne font qu’aggraver les effets. Pour certains, ils n’ont même pas besoin de produits pharmaceutiques, ils ont juste besoin de passer du temps dans la nature et du soutien de leurs proches dans leur vie.

5. La peur de l’anxiété peut parfois la provoquer.

Lorsque vous consacrez toute votre énergie à ne pas être anxieux, vous avez toujours l’impression de ressentir cette émotion et de la créer en vous.

 

 

6. Vous avez l’impression que personne ne vous comprend.

Il se trouve qu’en réalité, la plupart des gens vous comprennent. Tout le monde est anxieux à sa manière, et il s’agit de trouver une façon de communiquer pour que les deux personnes puissent se comprendre.

7. Comprendre l’autre peut vous guérir.

Quand nous voyons que nous sommes vraiment pareils, nous ressentons exactement les mêmes émotions grâce à notre propre filtre unique, c’est à ce moment là que nous pouvons vraiment nous connecter les uns avec les autres. Nous avons tendance à oublier que nous sommes vraiment une énergie qui s’exprime à l’infini….

 

CyclePeur

Comment la surmonter ?

Enrayer la crise d’angoisse …. Ne laissez pas l’angoisse monter, trouvez-vous un dérivatif : allez au cinéma, appelez un ami… L’important, c’est de penser à autre chose.

Si vous avez déjà consulté un médecin à ce sujet, il vous a peut-être prescrit un anxiolytique, antidépresseurs, bêtabloquants qui vous apportent une aide non négligeable. Mais, même si ces produits chimiques peuvent être efficaces, leur action est éphémère et cela crée une dépendance aussi bien physique que psychologique.. 

La psychothérapie est une étape importante dans la prise en charge du patient, pour son équilibre et sa stabilité psychologique et émotionnelle. Elle peut être associée à d’autres méthodes de relaxation : acupuncture, massage,…qui permettent d’aider le patient à gérer son stress. La thérapie cognitivo-comportementale est la méthode de psychothérapie la plus pratiquée pour vaincre les crises d’angoisse.

Cette méthode consiste à :

– accompagner le patient,

– modifier son comportement et rectifier les fausses émotions et instabilités ressenties,

– apprendre à réagir devant toute situation…..

La bonne réaction pendant la crise d’angoisse :

Quand l’attaque de panique survient, essayez de vous concentrer sur votre respiration. Au besoin, respirez 4 ou 5 fois dans un sac en plastique. Cela aura pour effet de ralentir votre respiration et de dissiper le malaise (suffocation, vertige…).

Mes conseils pratiques :

– Eviter les produits excitants : alcool, drogue, café …….

– Savoir gérer son stress (pratiquer des méthodes de relaxation variées)…

– Pratiquer des exercices physiques réguliers….

– Assurer une alimentation équilibrée….

– Assurer un bon suivi médical, éviter les automédications et se faire aider (psychothérapeute, psychologue, associations, famille, proche,…)…..

–  Utilisez la respiration abdominale…

–   Régularisez votre sommeil et dormez au moins 8 heures par jour….

–   Favorisez une bonne alimentation….

–   Vivez dans l’instant présent….

–   Riez, souriez….

–   Apprenez le lâcher prise….

–  Méditez ….

arbre.jpg

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s