Le deuil…..

capture

Accepter le temps du deuil ….

Faire son deuil »… L’expression, que l’on entend comme une invitation à « passer à autre chose »… ce travail est un processus long et complexe. Et essentiel pour redire oui à la vie.

Le deuil est l’un des états auxquels tous les êtres humains doivent se confronter plusieurs fois dans leur vie.

Le deuil est une réaction et un sentiment de tristesse éprouvée suite à la mort d’un proche. Souvent associé à la souffrance, le deuil est aussi considéré comme un processus nécessaire de délivrance, nommé résilience.

Nous ne sommes pas encore nés que nous commençons déjà à perdre des gens. Et chaque perte implique une souffrance qui doit être écoutée et surmontée. 

capture

Ce qu’il y a de commun à tous les deuils, c’est qu’ils impliquent une perte. Cependant, et puisque les pertes peuvent être de diverses natures, il existe aussi différents types de deuil.

Seules les personnes capables d’aimer intensément peuvent souffrir de grande douleur, mais ce même besoin d’aimer sert à contrecarrer leurs deuils et les guérit…..

Les deuils qui apportent le plus de difficultés sont tout de même ceux qui génèrent la perte de personnes aimées, principalement à cause de la mort.

Comment tourner la page ? Pour certains c’est un long travail, pour d’autres c’est impossible.

Ce chaos intérieur n’est pas facile à vivre.

Cela est dû en grande mesure au fait que le lien est rompu, mais pas l’amour qui le composait, ni les rêves, les fantasmes et les espoirs qui l’accompagnait.

C’est pour cela que la souffrance est intense et demande un grand travail pour être surmontée.

Il y a 5 étapes d’un deuil :

– Le déni :

Cette première phase du deuil se manifeste  lorsqu’on apprend la perte. C’est une période plus ou moins intense où les émotions semblent pratiquement absentes..

– La colère :

Cette seconde phase du deuil qu’est la colère se manifeste face à la réalité de la perte. C’est la confrontation avec les faits qui va engendrer une attitude de révolte, tournée vers soi et vers les autres.

– L’expression :

C’est la phase du deuil faite de négociations, de chantages… mais attention exprimer des émotions négatives peut aussi prolonger la phase de deuil et accroître le sentiment de désespoir.

– La dépression :

La durée de cette phase du deuil varie mais elle est caractérisée par une grande tristesse, des remises en question et par la détresse.

– L’acceptation :

C’est la dernière étape du deuil où l’endeuillé va mieux.  Il comprend et accepte la réalité de la perte. En l’acceptant, il est capable de garder les beaux moments mais aussi les moins bons. La confiance revient, il se sent mieux et l’avenir ne semble pas aussi noir qu’avant……

D’un point de vue de la perte affective, il existe plusieurs types de deuil :

Le deuil anticipé :

Ce deuil a lieu lorsqu’on a conscience que l’on va souffrir d’une perte imminente, mais qu’elle n’est pas encore concrétisée.

Il se produit quand, par exemple, on prépare un divorce, un long voyage, lorsqu’une maladie se présente…

La différence avec d’autres deuils, c’est que dans le deuil anticipé, les sentiments ont tendance à être bien plus ambivalents et instables.

Comme la personne est toujours là, les souffrants alternent entre proximité et distance : ils veulent sentir une dernière fois la présence de cette personne, mais ils ont peur de l’attachement que cela génère en même temps.

Dans ces cas, le mieux est d’exprimer ces sentiments ouvertement et directement à la personne qui va partir.

Le deuil absent :

C’est une forme de deuil dans laquelle celui qui s’en trouve affecté bloque ses sentiments.

Il prétend agir comme si rien ne s’était passé et devient complètement hermétique au sujet. De fait, s’il le mentionne, il lui donne une valeur moindre, qu’il donnerait à n’importe quel autre sujet.

Dans ce cas, ce qui opère est un mécanisme de déni. L’impact est si fort que la personne ne se sent pas capable de l’affronter.

Le problème, c’est que la douleur occulte revient toujours, que ce soit sous forme d’irritabilité, d’anxiété ou de maladie physique, entre autres.

capture

Le deuil chronique :

Le deuil chronique se présente quand une personne ne parvient à encaisser la perte de l’être cher.

D’une manière ou d’une autre, elle résiste  à l’idée d’accepter ce qui s’est passé et se concentre sur le fait de garder vivant le souvenir de cette personne qui n’est plus.

Elle finit par être paralysée dans sa vie et par se cantonner systématiquement à une position de douleur.

L’anxiété, la tristesse et la culpabilité priment sur le reste, ainsi qu’une sensation d’impuissance et de désillusion. Ce type de deuil requiert une aide professionnelle.

Le deuil retardé :

C’est, en général, un effet du deuil absent. Même si au début, la personne fait tout pour ignorer sa douleur, elle émerge très puissamment après un moment, et peut-être au moment le moins attendu.

Elle peut parfois mettre plusieurs années avant de réapparaître et de marquer le véritable début du deuil.

La douleur en question apparaît plus tard et présente certaines complications car elle doit généralement être vécue en solitaire.

Le deuil inhibé :

Ce type de deuil est vécu par les personnes qui ont de grandes difficultés à exprimer leurs sentiments.

Dans tous les cas,  l’inhibition se traduit en obsessions, en dépression constante, en anxiété etc.

Le deuil non autorisé :

Dans le deuil non autorisé, ce qui arrive, c’est un rejet de l’entourage envers la douleur que ressent la personne.

Les autres essaient en permanence d’empêcher le deuil car selon eux, celui qui vit cette souffrance doit l’oublier et reprendre sa vie comme avant, sans y penser.

capture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s