On ne peut pas stopper le vent, mais…

a-eux-de-decider

 

….. on peut construire des moulins !!!!!

En gros , tout au long de notre vie, nous nous voyons obligé(e)s de construire des moulins qui nous aident à dompter ce vent, qui ne souffle pas toujours comme nous le voudrions ….

Très souvent, nous voudrions l’arrêter et nous n’en sommes pas capables : parfois, le vent nous vient de face et nous empêche de voir clairement les choses, d’autres fois il nous pousse dans le dos vers un endroit où nous ne voulons pas aller.

Je trouve que la vie s’avère être de plus en plus difficile, avec toujours plus de défis et d’adversité.

a eux de decider.JPG

L’adversité découvre des forces qui étaient autrefois inaperçues ….

Combien de fois avons-nous dépassé un moment compliqué ?

Il n’y a pas de tempête sans fin, tout comme il n’y a pas de vent qui ne finit pas par tomber. 

Après l’ouragan vient le calme !!!!

Les obstacles ne doivent pas vous arrêter. Si vous tombez devant un mur, ne faites pas demi-tour ou n’abandonnez pas.

Pensez à la manière dont vous pouvez l’escalader, le traverser ou en faire le tour……

Quand l’adversité s’empare des jours, nous avons la sensation de vivre dans un malheur constant qui nous empêche d’atteindre nos objectifs et d’être heureux.

Cela arrive par exemple dans les moments où nous souffrons d’une maladie ou vivons un échec personnel et où nous nous remplissons de désespoir, de tristesse ou d’impuissance. 

Personne ne peut échapper aux face-à-face avec l’adversité….

a-eux-de-decider

Personne ne peut la fuir !!!!

Souvenez-vous que l’avion décolle avec le vent dans le dos …..

Un malheur n’est jamais merveilleux. Cela nous oblige à choisir : se soumettre ou se dépasser.

La résilience définit la ressource de ceux qui, après avoir reçu un coup, ont pu se surpasser….

L’intérieur de chaque personne dispose des moyens pour affronter un mauvais moment et se renforcer en le traversant. Songez que grâce aux contretemps négatifs, nous développons des outils et des capacités, gagnant ainsi en équilibre émotionnel.

La résilience nous aide à être positif(ve)s et à comprendre que si auparavant nous avons surmonté la douleur, alors nous pouvons recommencer à le faire.

Pour cela, il est bon de travailler avec les émotions négatives et de ne pas essayer de les ignorer, car elles sont aussi nécessaire : il n’y a rien de mal dans le fait de pleurer, crier nous permet d’évacuer, et reconnaître ce qui nous arrive nous rend humain(e)s…

a-eux-de-decider

C’est dans les pires situations que nous en apprenons le plus sur nos limites. Et, en définitive, il existe la possibilité de chuter face à l’adversité parce qu’il y a aussi une manière de s’en sortir……

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s