Il faut apprendre à dire …

capture

…. « je m’aime » avant de dire « je t’aime » !!!!

Celui qui m’a détruite… pour que je puisse me reconstruire !!!

Ma dernière relation amoureuse désastreuse m’a donné la force et le courage nécessaires pour devenir la personne qu’elle voulait être….

Je suis de celles qui veulent montrer que tout va bien ; on me dit que c’est de la fierté, alors qu’en réalité je ne veux pas embêter les autres avec mes problèmes.

Dire qu’on s’aime, ça ne se fait pas. Ça met tout le monde mal à l’aise. Ça fait prétentieux. Ça fait bizarre. Ça fait un peu malsain.

Se connaître soi-même, s’aimer et se respecter est la première chose pour débuter une relation affective saine.

L’amour propre doit être la base pour pouvoir grandir ensemble.

Dire « je m’aime » n’est pas un acte d’orgueil mais d’amour propre. Alors que l’orgueil dérive de nos peurs et de nos insécurités, l’amour propre se nourrit d’une auto-estime saine qui nous permet d’établir des relations plus saines.

L’amour pour soi : comment ça marche ?

Tu te sens prêt(e) à arrêter de te faire la guerre à toi-même, mais tu ne sais pas par où commencer ?

Tu voudrais te réconcilier avec toi-même, mais tu ne sais pas comment t’y prendre ?

Commence par change ton dialogue intérieur… 

As-tu déjà remarqué comme il est naturel de féliciter quelqu’un qui réussit quelque chose, tandis que l’on est incapable de se féliciter soi-même ?

Réfléchis à toutes ces phrases ….

…..que tu n’as aucun problème à dire aux autres, mais que tu es incapable de te dire à toi-même :

  • « Bon travail, bravo ! »
  • « Ce n’est pas grave. »
  • « Continue ! »
  • « Tu es très bien comme tu es. »
  • « Tu es belle. »
  • « Tu n’as rien à prouver. »
  • « Je sais que tu peux le faire. »
  • « Félicitations. »
  • « Quoi qu’il arrive, tu as de la valeur. »

Tu veux commencer à t’aimer ?

capture

Ce n’est pas facile d’établir une limite lorsqu’on parle d’amour. Nous marchons dans des espaces communs où tout se partage et où on renonce à beaucoup de choses personnelles, afin de trouver des compromis.

Mais ce à quoi nous ne devrions jamais renoncer, c’est à notre amour propre, nos valeurs et cet équilibre personnel grâce auquel nous nous sentons bien avec nous-même….

Dire je m’aime n’est pas un acte égoïste, mais un acte de force !!!!

Cela vous est sûrement déjà arrivé, de dire « je ne veux pas ça pour moi » et que l’autre personne réponde : « tu es très égoïste ».

Au lieu de vous sentir offensé, prenez conscience des choses suivantes :

L’amour propre :

  • L’amour propre nous permet d’établir une barrière de protection pour prêter attention à notre bien-être et à nos besoins.
  • L’auto-estime est une dimension qui doit se forger depuis l’enfance. Il est nécessaire que les parents offrent de la reconnaissance, de la valeur et de l’individualité à l’enfant pour qu’il ait une bonne image de lui-même et qu’il se sente en sécurité.
  • L’amour propre nous permet de dire « je m’aime » car nous nous sentons fiers de ce que nous sommes et de ce qui nous définit. 
  • Avec une bonne auto-estime, vous serez capable de savoir, et de comprendre ce qui vous fait du bien et ce que vous devriez éviter pour ne pas tomber dans l’abîme de la dépendance ou de la souffrance.
  • Vous n’avez pas besoin des approbations extérieures ni que personne ne vous dise ce que vous devez faire pour être heureux(se).

L’orgueil :

  • Une personne orgueilleuse s’idéalise elle-même tout en niant ses propres fragilités et carences.
  • Elle cherche à se sentir supérieure aux autres pour se défendre, pour cacher sa faible estime d’elle-même, son insatisfaction, et ses problèmes affectifs. 
  • Il est fréquent que les personnes orgueilleuses aient un caractère fort et un peu arrogant. Elles n’ont pas beaucoup d’empathie et une mauvaise connaissance d’elle-même.
  • Elles imposent qu’on les « respecte » alors qu’elles ne se respectent pas, car elles n’écoutent pas leur manque d’auto-estime, leurs besoins émotionnels et leurs attitudes défensives et nocives vis à vis de l’entourage.

capture

Nous savons que parfois, l’amour arrive au moment où on s’y attend le moins….

Nous ne pouvons pas toujours contrôler de qui nous tombons amoureux, mais pour pouvoir établir un filtre adapté, il est nécessaire de développer certaines dimensions personnelles.

Déjà :

Se comprendre soi-même …. 

….. est l’unique manière de savoir ce qui nous rend heureux, et ce que nous ne voulons pas dans la vie. 

Apprenez à connaître les autres …

Comment savoir si cette personne qui m’attire est fiable et si elle saura construire avec moi une relation heureuse et durable ?

  • Écoutez sa maturité émotionnelle, et sa capacité sincère à se connecter à vous sans trop penser à elle.
  • Observez si son caractère est stable, si elle a des rêves et non pas des rancœurs, et si ses exigences altèrent l’auto-estime des gens qui font partie de sa vie.

Expérimentez le plaisir d’être seul avant d’être en couple …

  • Il ne s’agit pas d’être physiquement seul(e) à tout moment, mais d’être libre pour apprendre de tout, pour participer à de nombreux contextes, situations et expériences, et pour mieux nous connaître et profiter de la solitude.
  • Qui craint d’être seul(e) projette sur son conjoint le besoin de palier cette peur, contrôle tout et construit une relation souvent basée sur la crainte de l’abandon…

 

capture

Avant de dire « je t’aime », il est important de se dire à soi-même “je m’aime » pour construire un projet plus fort, plus vivant et plus équilibré émotionnellement !!!!

 

capture

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s