Si vous devez forcer….

capture2

…..c’est que ce n’est pas pour vous !!!

Si vous devez forcer, c’est que ce n’est pas votre taille. Cette affirmation est valide pour les choses de la vie, que ce soit les vêtements, les relations etc.

Quand ce n’est pas le moment, ce n’est pas le moment !!!

Il y a un moment ou il faut savoir lâcher …

Rester fidèle à soi-même….

Et puis ,n’oublions pas que ma philosophie de vie: être Zen & Efficace. Cela veut dire vivre pleinement sa vie et ce qu’elle nous offre.

Capture.JPG

Souvent, nous nous entêtons dans quelque chose qui ne nous convient pas et nous ne nous rendons pas compte que cela nous fait plus de mal qu’autre chose.

L’inertie, les messages nocifs que la société nous envoie, les attentes, les opportunités… Cela, traduit dans une relation dysfonctionelle ne peut avoir qu’un résultat : la douleur.

Ce qui provoque cela est le manque d’amour, mais pas n’importe quel type d’amour: l’amour propre en particulier….

C’est un véritable triomphe d’oser laisser de côté nos espoirs et d’ouvrir les yeux pour nous rendre compte que les bons sentiments ne sont jamais accompagnés de soumission…

capture

 

L’amour ne se mendie pas : si on ne vous aime pas, n’implorez pas :

L’amour ne se mendie pas ni se supplie. Si on ne nous aime pas, s’entêter est un suicide émotionnel assuré. Nous ne pouvons pas attendre un miracle ni demander à l’amour de surgir tout d’un coup.

Nous ne pouvons encore moins maintenir ces attentes au prix de notre santé émotionnelle et de notre liberté.

Une relation qui étouffe et qui fait mal nous empêche de grandir et opprime notre capacité de respirer librement. C’est comme si nous étions en train de nous noyer et que nous avions besoin de sortir de l’eau.

Toutefois, il est vrai que sortir d’une relation tortueuse n’est pas facile et fait très peur…

Cicatriser les blessures n’est pas quelque chose de simple mais c’est le seul chemin qui nous aidera à refermer une étape douloureuse dans notre vie.

capture

Le monde s’écroule, nous touchons le fond, nous n’arriverons jamais à stabiliser notre vie sans cette personne ou ce groupe de relation… Toutes ces sensations sont normales dans les situations d’adversité émotionnelle.

Mais cette même «fragilité» qui nous fait si peur peut être utilisée pour nous renforcer…

Essayer de refaire un livre avec une histoire qui n’a pas d’avenir, c’est nous trahir nous-même. C’est pour cela que nous devons être conscient qu’une blessure ne se guérit pas si l’on s’y frotte constamment. 

Il est possible qu’il reste des cicatrices, évidemment, mais nous pourrons toujours les arborer avec orgueil, et surtout avec une liberté totale, sans que rien ne nous étouffe !!!!

capture

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s