La communication …..

MonPanneau2-460x345

…. mais !!!!

L’important n’est pas ce que vous voulez dire, mais la manière dont vous le dites …

«le langage est une source de malentendus»…… A Méditer  …

CAPTURE

Pointons du doigt le fait qu’il n’est pas facile de convertir nos pensées en paroles et de les exprimer de telle manière que notre interlocuteur puisse les comprendre totalement. Ce que vous dites n’est pas nécessairement compris comme vous le croyez.

De fait, les messages que nous envoyons ne sont jamais compris à 100%.

Quoique vous pensiez, le mieux est de le dire avec les bons mots…….

Les mots ne sont pas la seule source de communication, car ils sont accompagnés par les attitudes, les gestes, les postures.

On peut dire quelque chose avec notre bouche et totalement autre chose avec notre ton, notre regard ou notre attitude en règle générale.

Apprendre à communiquer est un véritable art.

Ce que vous dites…

Le plus grand défi de la communication réside dans le fait de parler de notre monde intérieur, notamment de nos sentiments, de nos émotions et de notre perception du monde.

Il n’est pas facile de mettre de mots sur tout ce que nous ressentons et il est parfaitement impossible d’avoir le contrôle sur ce que nous allons générer chez les autres en communiquant.

Pour transmettre quelque chose, nous devons toujours prendre en compte les réactions que nous déclenchons chez la personne à qui nous nous adressons.

Nous ne communiquons pas seulement pour transmettre une information, mais nous souhaitons la plupart du temps que nos mots aient un impact sur nos interlocuteurs…

CAPTURE

Nous voulons qu’ils nous croient, qu’ils soient d’accord avec nous et qu’ils nous comprennent.

Mais nous recherchons également parfois à ce qu’ils nous craignent, nous obéissent, nous permettent de nous imposer ou à ce qu’ils soient tout simplement blessés.

Aussi étrange que cela puisse paraître, nos objectifs de communication peuvent parfois brouiller notre message. Ceux qui nous écoutent cessent alors de nous comprendre.

C’est précisément l’intention qui définit l’essence de chaque message. 

Nous pouvons rechercher à flatter quelqu’un en reconnaissant ses qualités, mais également pour lui montrer que nous l’adulons et ainsi le rendre plus vulnérable à une tentative de manipulation que nous tentons de mettre en place.

Cette intention n’est toutefois pas toujours consciente dans notre esprit. Également, nous essayons bien souvent de démontrer aux autres leurs erreurs par nos paroles, sans jamais considérer que nous sommes peut-être nous-mêmes en train de nous fourvoyer.

Nous croyons que l’objectif de nos propos est de mettre nos sentiments à nu, mais nous ignorons le fait que nous recherchons en réalité à susciter de la compassion et de l’empathie chez l’autre.

Si nous ne l’obtenons pas, nous sommes persuadé(e)s que celui/celle qui nous écoute n’a pas compris un traître mot de ce que nous venons de lui dire.

Nous devons prendre en compte le moment, le lieu et l’interlocuteur. Mais, principalement, nous devons nous efforcer à toujours essayer de dire ce que nous voulons exprimer réellement.

CAPTURE

L’expression de notre visage, notre façon de nous habiller et de marcher, notre regard et toutes nos attitudes trahissent nos pensées….

Il est donc évident que la plupart de nos messages sont délivrés de manière inconsciente. Nous pensons parfois que la tête de quelqu’un «ne nous revient pas».

Cela veut dire que ses gestes et ses attitudes nous paraissent faire montre d’une personnalité peu fiable. Nous communiquons à chaque instant de notre vie, et toutes ces expressions sont une base pour la formation de liens positifs ou négatifs avec ceux qui nous entourent.

Les liens étroits que nous pouvons avoir sont remplis d’éléments communicatifs. Les mots, les silences, les regards, tout a une signification…..

Comment pouvons-nous prétendre que nous savons ce que ressent une personne si nous ne connaissons pas la totalité de ce que nous ressentons nous-mêmes ?

La communication agressive laisse toujours des traces néfastes. 

Les uniques accompagnateurs de la colère doivent être le silence et la pause.

Si nous ne nous efforçons pas de les convoquer lorsque nous nous énervons, il est fort probable que nous disions des choses qui dépassent notre pensée.

CAPTURE

La bonne communication demande de la sérénité et de la pertinence. 

En réalité, ce qui est compliqué dans la communication ce n’est pas ce que vous dites, mais la manière dont vous le dites !!!!!!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s