Nos émotions….

capture

Les émotions faut il les refouler ?

Qu’est-ce qu’une émotion ?

C’est une énergie qui se crée au sein de notre esprit par la conjonction de différentes causes et conditions. Son intensité, sa force et son importance sont en rapport avec le vécu de chacun. Personne, face à des circonstances similaires, ne vivra les mêmes émotions, n’aura le même ressenti.

Les émotions nous permettent de créer du lien avec les autres, ce qui n’empêche pas que souvent, nous ayons tendance à les cacher….. 

capture

Il existe 4 émotions essentielles et basiques :

  • la colère
  • la peur
  •  la joie
  • la tristesse ….

Dans ce groupe, une seule est considérée comme positive !

Ainsi, faire cette distinction entre ce qui est négatif et positif peut être un empêchement pour libérer les émotions.

À cause de nos expériences, celles où nous nous sentons vulnérables et où l’on nous a fait mal, nous commençons à cacher notre tristesse et à projeter une image de force. Nous n’exprimons pas notre colère par peur de la désapprobation des autres, nous cachons notre peur ce qui nous rend complètement soumis(e) à elle et nous contrôlons notre joie car on nous a souvent fait remarquer que nos étions trop spontané(e).

capture

Les doutes, les peurs et les insécurités nous empêchent d’exprimer ce qui, par nature, devrait être transmis…..

Sachez que :

Vos émotions sont importantes :

Ne pas donner d’importance à vos émotions fait de vous un expert dans «l’avalement» de tout ce que nous ne voulez ni pouvez digérer. 

À la longue, cela vous fera du mal car cela vous dépassera et vous vous retrouverez avec des émotions accumulées qui se battront pour sortir de vous sans aucun contrôle. Vous chercherez de l’air et vous ne pourrez plus respirer.

Soyez conscient(e) au moment de libérer vos émotions :

Peut-être que vous vous êtes mis à essayer de libérer des émotions et que vous vous êtes retrouvé(e) avec un sentiment de terrible culpabilité. 

Cela arrive quand vous vous exprimez sans être conscient(e) de ce que vous dites. Sachez que l’on peut apprendre une manière correcte de communiquer ce que l’on ressent, toujours à partir du respect envers l’autre.

Vous pouvez voir ce manque de conscience quand vous réprimez vos émotions ou quand vous finissez par exploser à n’importe quel moment. Dans ce cas-là, vous n’avez plus aucune pitié pour qui vous avez en face de vous, vous n’en tenez plus compte, cela vous est égal.

Exprimez vos émotions quand vous le souhaitez, en ouvrant bien les yeux et en éprouvant de l’empathie pour la personne que vous avez devant vous, pour éviter de lui faire du mal et que vous ne ressortiez pas vous-même blessé(e) de la situation car vous n’avez pas su bien la gérer….

 

capture

N’attendez pas, libérez-vous quand vous en avez besoin :

La clé pour que les émotions ne sortent pas de manière incontrôlée est de s’en libérer quand vous en avez besoin. 

Cela ne veut pas dire qu’il faut le faire dans toutes les situations. 

Où vous sentez-vous libre et bien avec vous-même ? 

Où vous sentez-vous suffisamment en confiance pour exprimer tout ce que vous avez en vous ?

Allez dans cet endroit et ouvrez-vous pour laisser sortir ce qui se trouve en vous….

Attention au ressassement des émotions :

Les émotions ne durent pas beaucoup de temps en général. 

Pensez à la joie : elle est momentanée et ne dure pas des heures. Cependant, quand une émotion dure plus du temps ‘»normal», il ne s’agit plus d’une émotion mais d’un état émotionnel.

Il faut savoir identifier quand l’émotion commence à s’alimenter de nos pensées, devenant un produit de ces insécurités, ces peurs et ces croyances qui nous affectent. 

Parfois, nous faisons une montagne d’un simple grain de sable !!!

Tenez compte de l’environnement dans lequel vous vous trouvez :

Si vous vous trouvez dans un environnement où l’on vous dit régulièrement des phrases telles que «Ne pleure pas», «Ne sois pas si souriant-e», «Ne t’énerve pas», manifestez votre droit de vous exprimer et dites que c’est nécessaire pour vous.

Faites-le avec respect et en recherchant la compréhension des autres.

L’important est de ne jamais cesser d’exprimer ce que vous ressentez uniquement parce que les autres vous en empêchent. 

Ne laissons pas ce que nous ressentons nous empoisonner car les autres personnes n’aiment pas que nous libérons nos émotions.

Les retenir et les embrigader les transforment souvent en ruminations dans le cerveau et les font durer bien plus longtemps que la normale.

Permettez-leur donc de s’exprimer et de couler dans le sens du cours naturel des choses….

capture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s